Les Eaux Minérales Gazeuses de Sainte-Marguerite s'engagent pour les sources salées de Sainte-Marguerite

Mercredi 19 octobre, le Conservatoire d'espaces naturels d'Auvergne et les Eaux Minérales Gazeuses de Sainte-Marguerite se sont retrouvés à Saint-Maurice pour une signature de convention de mécénat. Sur les trois prochaines années, l'usine d'embouteillage du groupe AgroMousquetaires va verser 30 000 € à l'association pour la préservation et la sensibilisation des sources salées de Sainte-Marguerite.

Dans la lignée d'un partenariat existant

Les sources salées de Sainte-Marguerite, situées à proximité de l'usine d'embouteillage des Eaux Minérales Gazeuses de Sainte-Marguerite, sont préservées par le CEN Auvergne et font l'objet d'un partenariat entre les deux structures depuis 1997. Objectif : assurer la préservation de ces milieux naturels rares (classés d'intérêt communautaire prioritaire à l'échelle européenne), sur un site de deux hectares en rive droite de l'Allier. 2018 voit ainsi le renforcement des actions entreprises par la mise en place d'une convention de mécénat pour une durée de trois ans et un montant de 30 000 €. Elle s'inscrit dans le cadre d'une convention nationale signée entre le Fonds de dotation des CEN, le Conservatoire du littoral et le groupe Agromousquetaires.

Les actions en Auvergne

Les sources salées de Sainte-Marguerite verront plusieurs actions se mettre en place sur les trois prochaines années : inventaires naturalistes, étude d'aménagement du site ou encore réalisation d'un dossier pédagogique. L'enjeu majeur portera sur la gestion des écoulements des eaux entre la nouvelle usine et la rivière Allier. Ce mécénat permet également d'étendre les actions au champ captant situé en rive gauche, par la mise en place d'une notice de gestion des pelouses sèches et limiter ainsi leur fermeture.

Une matinée d'échanges et de partage

La signature de la convention de mécénat s'est déroulée autour d'une visite guidée de l'usine et d'une sortie nature sur les sources salées de Sainte-Marguerite, en présence des salariés des Eaux minérales gazeuses de Sainte-Marguerite et d'administrateurs du CEN Auvergne. L'ambition était ainsi de mieux connaître nos activités respectives et de sensibiliser les salariés au projet de préservation auquel ils vont participer. Place maintenant aux phases de terrain !

Vous pouvez partager cet article sur Facebook, Twitter

Faites un don ou adhérez pour soutenir le Conservatoire d'espaces naturels d'Auvergne !

Les actions du Conservatoire d’espaces naturels d’Auvergne, association à but non lucratif, couvrent l’ensemble des zones naturelles des quatre départements : tourbières et forêts de montagne, rives de l’Allier et de la Loire, marais de plaine, coteaux secs à orchidées, vergers, paysages d’Auvergne, etc. Aux côtés de l’équipe salariée, des administrateurs et des membres du conseil scientifique, les adhérents et les bénévoles nous aident au quotidien pour un objectif commun : préserver nos espaces naturels !